Category: la candidate

Remerciement

Je remercie les 1229 Sarthois qui ont fait confiance à notre liste, la seule à remettre en question un découpage des régions décidé sans consultation de la population. 1 électeur sur deux n’a pas voté! Nos gouvernants devraient reprendre leur copie.
Nous gardons l’espoir de voir la Bretagne réunifiée et les Sarthois maîtres de leur destinée!

Le Mans. Nelly Guet tête de liste aux Européennes (Le Maine Libre, 01-02-2014)

logo-maine-libre[1]Ancienne candidate aux législatives 2012 dans la 2e circonscription le nom de Nelly Guet (Nouveau centre) est revenu sur le devant de la scène politique locale ces derniers jours. Son nom a été en effet plusieurs fois évoqué parmi ceux qui pouvaient figurer en bonne place dans la liste commune UMP-UDI au Mans. Elle qui avait démissionné de l’UDI en septembre dernier lors du rapprochement Borloo-Bayrou se positionnait à nouveau, cette fois au titre de la société civile.

Finalement, elle ne devrait pas figurer au côté d’Alain Pigeau et de Yves Brochard lundi lors de la présentation de la liste. Nelly Guet s’engage sur une liste pour les élections européennes.

Elle pourrait même être tête de liste de la Région Ouest (Bretagne-Pays de la Loire-Poitou-Charentes) avec le mouvement Urgence Education, lancé notamment par Bernard Hugonnier, ex-codirecteur de l’éducation à l’OCDE.

Nelly Guet : « Des objectifs clairs pour Le Mans » (Le Maine Libre, 8-10-2013)

Le Mans - Nelly Guet

La candidate centriste au Mans quitte l’UDI à cause de François Bayrou (Le Maine Libre, 29-09-2013)

Le Maine Libre 29 sept 2013

Municipales au Mans. Nelly Guet quitte l’UDI mais maintient sa candidature (Ouest-France, 29-09-2013)

Nelly Guet

Photo Ouest-France

Voilà qui ne va pas clarifier les choses autour d’une éventuelle liste centriste dans la course à la mairie du Mans ! Nelly Guet annonce qu’elle quitte l’UDI de Jean-Louis Borloo, en raison de son rapprochement avec le Modem de François Bayrou qu’elle condamne.

Début septembre, Nelly Guet, déléguée départementale du Nouveau centre, et Yves Brochard, vice-président du Parti radical de la Sarthe, annonçaient qu’ils prenaient la tête d’une liste baptisée Le Mans Première. Nouveau centre et Parti radical sont deux formations membres de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) de Jean-Louis Borloo. Un mois plus tard, patatras !

Nelly Guet maintient cependant sa candidature pour mener « une liste de la société civile, sans étiquette politique ».

Municipales 2014. Une liste centriste en gestation au Mans (Article du Ouest-France, 05-09-2013)

Nelly Guet

Photo Ouest-France

Y aura-t-il une liste centriste, au Mans, pour l’élection municipale de mars prochain ? C’est en tout cas l’ambition de Nelly Guet, déléguée départementale du Nouveau centre, et d’Yves Brochard, vice-président du Parti radical de la Sarthe. Ces deux formations politiques font partie de l’Union des démocrates et indépendants (UDI), même si la liste n’a pas (pour l’instant ?) l’étiquette de l’UDI de Jean-Louis Borloo.

« Nous avons décidé d’opérer un vaste rassemblement du centre-droit au centre-gauche, en intégrant la société civile, dans toute sa richesse et sa diversité, afin de gérer au mieux les intérêts de la cité », explique le duo dans un communiqué.

Poursuivre la lecture 'Municipales 2014. Une liste centriste en gestation au Mans (Article du Ouest-France, 05-09-2013)'»

Panorama Theme by Themocracy - Conception et réalisation LFB Web